top of page

Essai Segway E125S : que vaut le premier scooter 50 électrique avec ABS ?


Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, le scooter électrique Segway E125S est un équivalent 50 cm³. Joliment souligné de pièces chromées, il apporte à son conducteur dès 14 ans (BSR) une belle vivacité et la sécurité de l’ABS au freinage.

Un scooter électrique moderne et élégant

Un premier tour du scooter électrique Segway E125S permet de distinguer le moteur 3 kW (1 kW de puissance nominale) QS Motor installé dans la roue arrière. Développant un couple de 120 Nm qui permet de gravir des côtes jusqu’à 15 degrés, il est alimenté par un jeu de 2 batteries lithium-ion (48 V – 60 Ah).

Pour un centre de gravité au plus bas qui aidera à ne pas mettre immédiatement les pieds à terre en atteignant un feu rouge, elles sont logées en enfilade dans la plateforme sous les pieds du conducteur. Pesant chacune 11 kg, elles dotent l’engin d’une capacité énergétique totale de 2,880 kWh.

Extractibles, elles peuvent être rechargées individuellement à l’appartement ou au bureau. En maison individuelle, ou à l’atelier pour les professionnels, c’est le scooter qui sera directement branché jusqu’à 3 heures pour retrouver toute son énergie.

Avec son éclairage led à l’avant (matriciel intelligent à faisceau large) comme à l’arrière, le Segway E125S affiche un look résolument moderne. Des touches chromées (béquilles centrale et latérale, rétroviseurs, poignée arrière, cale-pieds, etc.) lui apportent un petit plus d’élégance et d’intemporel.


Un très bon niveau de finition

En blanc Arctique, rehaussé d’une selle façon cuir avec surpiqûres et de poignées caramel assorties (dosseret en option), ce scooter électrique biplace (charge maximale de 255 kg, dont 90 kg pour l’engin) est tout simplement superbe. Il existe également en Bleu Atlantique, Rouge Rubis, et Noir Fantôme. Son très bon niveau de finition apparaît immédiatement.


L’instrumentation numérique est très lisible. Ce qui n’est pas le cas sur tous les scooters et motos électriques. Elle présente bien : tout tombe logiquement sous les yeux. Ainsi les voyants d’état : bleu (prêt à partir), vert (récupération d’énergie en cours), orange (béquille de stationnement non rétractée ou pas de conducteur sur le siège), et rouge (avertissement).

Mais aussi le niveau d’énergie dans la batterie, la vitesse instantanée, l’autonomie estimée, l’heure, etc. Ce système peut être couplé avec un smartphone (démarrage, niveau de régénération, mode de conduite, données du pilotage récoltées lors des précédents trajets, antivol, effets sonores d’alarme, etc.). A noter que les modes de conduite influent sur la vitesse maximale : 25, 35 ou 45 km/h.

ABS de série

Equipé de freins à disque hydrauliques (220 mm – 4 mm à l’avant / 180 mm – 3,5 mm à l’arrière), le scooter de Segway est le premier modèle électrique équivalent 50 cm³ à recevoir l’ABS. Il est couplé avec un système électronique EBS avancé. Ce qui « crée un environnement de freinage contrôlé et sûr, tout en récupérant de l’énergie en même temps », souligne Segway sur son site Web.

« L’ABS fait vraiment toute la différence. Des 50 avec l’ABS, il n’y en a pas beaucoup. Des 50 électriques avec ABS, il n’y en a simplement pas du tout. C’est le premier. Pour tous les livreurs, c’est un argument de sécurité très important. Sous la pluie, ça évite de bloquer les roues et de finir par terre », ajoute Maxime Fontanier.

Un régulateur de vitesse est même disponible sur le E125S. Une double pression sur un bouton au guidon permet de libérer le coffre de 27 litres sous la selle. « On peut y loger un grand casque intégral modulable, ou 2 casques Jet », souligne notre essayeur.

Premiers tours de roue

« La position de conduite est très agréable », remarque immédiatement Maxime Fontanier. La hauteur du siège est à 77 cm, sur ce scooter électrique Segway qui s’inscrit dans un rectangle de 1,866 x 0,675 m. L’empattement de 1,365 m se traduit par des genoux très proches du guidon. Les personnes d’une taille supérieure à 1,80 m ne seront donc pas dans des conditions optimales de confort au pilotage.

« Ah ouais, ça part bien ! », lâche notre essayeur à la première accélération en mode de conduite 3, la plus performante. « Pour un petit 50, ce n’est pas mal du tout. On arrive vite à 45 km/h », complète-t-il.

La priorité portée par Segway sur les dispositifs de freinage est payante. Ils montrent très rapidement leur efficacité. L’ergonomie des commandes est bien faite, avec, en particulier, des boutons de clignotants très accessibles.

« Pas un bruit : c’est l’avantage des moteurs roues », apprécie le svelte scootériste. L’absence de manifestations sonores du côté de la carrosserie prouve que le E125S est bien fabriqué.

Excellente qualité d’amortissement

Selle ferme sans être inconfortable, peu de sautillement sur les aspérités de la route… le scooter électrique de Segway est agréable à piloter dans les rues parisiennes. Même sur les pavés, où le guidon tremblera un peu, sans excès, surtout si l’on compare avec les modèles concurrents.

« L’amortissement arrière est vraiment top : ça filtre très très bien. Je suis très agréablement surpris par la qualité d’amortissement de ce petit Segway. C’est sans doute un des 50 les plus agréables que j’ai eu à conduire pour l’instant », souligne Maxime Fontanier.

La maniabilité du E125S est excellente. Le choix du 12 pouces pour les roues n’est pas étranger à la bonne impression que nous laisse ce scooter. Beaucoup de marques se contentent d’une monte en 10 pouces qui joue souvent au détriment de l’expérience des utilisateurs. Le niveau sonore du klaxon est parfait pour la sécurité.

En revanche, même avec le réglage le plus important, le frein régénératif n’est pas exceptionnellement puissant, pas très marqué. « Il y a un petit temps de latence avant que le frein moteur ne se fasse ressentir. Quand vous relâchez l’accélérateur, le scooter est d’abord en roue libre, puis passe en mode régénératif », témoigne notre essayeur.

en vente et visite dans noter magasin...

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page